Universidad Nacional de Educación a Distancia » LAUNIVERSIDAD » Facultades y Escuelas » Facultad de Derecho » Personal Docente » María Teresa Bendito Cañizares


Presentación
Docencia
Investigación
Publicaciones
Otras Actividades

Presentación

Personal  information:
First name: BENDITO CAÑIZARES, MARIA TERESA
Telephone Number: 91 3988078
E-mail: mtbendito@der.uned.es
Nationality: Spanish

 

-        Profesora Titular de Universidad, Departamento de Derecho Civil, Facultad de Derecho-UNED, desde 1997.

-        Especialista en Derecho Comparado por la Universidad Internacional de Derecho Comparado, en Estrasburgo, Francia, 2002/2003 y 2003/2004

-        Experta Nacional Destacada en la Comisión Europea desde octubre 2004, Dirección General de Justicia, Libertad y Seguridad, Dirección Justicia civil, Derechos fundamentales y ciudadanía europea, Unidad C-1: Justicia civil. 2004/2008.

-        Directora de la Colección "Juegos jurídicos", editada por La Ley, 2000-2002.

-        Directora de la Colección "Juegos jurídicos", desde 2011, Editorial UNED.

-        Miembro de EADTU-EMPOWER de la Comisión Europea desde 2014.


Work experience:


Currently, I'm a Spanish Permanent Professor at the Law Faculty of the UNED –Universidad Nacional de Educación a Distancia (Open National University)- in the Civil Law Department. I obtained the Doctor of Law degree from the Carlos III de Madrid University, Social and Legal Sciences Faculty, after reading the doctorate thesis on 29 September 1992, unanimously graded “apto cum laude”.
I stayed as Visiting Professor at the Centre de Droit Prive Fondamental of the Robert Schuman University, in Strasbourg (France), for two academic years (2002-2004).
Since October 2004 I worked, as a Seconded National Expert, at the European Commission (DG JLS – Civil Justice and Fundamental Rights Directorate, Unit C-1), in Brussels (Belgium); my secondment finished in October 2008. In December 2008 I returned to my previous position at the UNED.
As a University Professor I have devoted my entire professional career to research, teaching, writing, lecturing and those other activities inherent to that. My C.V. attests that I have dedicated to go deeply into the study of Civil law at both national and European levels. It witnesses however that I have also concerned myself with other aspects related to the educational process, such as the methodology for a better transmission of knowledge. That is the reason why some of my research work focused on “alternative” teaching methods; besides, the University at which I am a Permanent Professor provides an appropriate environment to put such methods in practice.

Since I took on my position as Permanent Professor of the Civil Law Department at the Faculty of Law of the UNED in 1996, I applied myself to materialize all the experience. I had already acquired in the lecture room and started to work in the area of distance-learning methods. Thus, I created “Legal Games”, a publication in which games are used as a means to facilitate the study of law, in comparison with the rigid learning schemes traditionally applied in this field. I paid particular attention to T.V and radio programmes since I considered them to be key elements of the distance-learning methodology. I also produced and coordinated “university extension” courses, targeted to all potential interested, whatever their age or studies level could be. All these experiences enabled me to further improve my communication and teaching skills.

In my previous job as Seconded National Expert to the European Commission (a dream for any law researcher: to become a member of a legislative body), I worked for four years on texts which will –hopefully- become European legislative instruments in the near future. I am really honoured to have contributed to that. Besides, along this time I had the opportunity to familiarize with the functioning and working methods of the European Union institutions. Therefore, gathering information on and from European Union Member States, processing such information, drafting comparative studies, coordinating multilingual experts and academics groups and conducting meetings thereof, producing reports from a huge number of contributions, drafting proposals with a view to incorporating them in the foreseen legislative instruments, have been common tasks in my previous position. Performing such activities provided me with the opportunity to foster my negotiation capability. Furthermore it gave me the opportunity to participate in the activities of the different Committees of the European Parliament in connection with the files I was responsible for (matrimonial property regimes and succession and wills).

The subject I am responsible for within the master is the result of the research developed during the last two years and my participation  in a research team set up by the Complutense University with a view to analysing the varied codes of conduct raised around the world by the Industry as an alternative to legal regulation. My work within this group focused on the analysis of certain self-regulations and co-regulations dealing with children’s privacy protection face to new technologies (ICTs). In these codes of conduct it is possible to detect the implementation of the new generation of e-rights, such as the right to data protection and the right to be forgotten.  These rights together with others will be included in the Code of EU Online Rights envisaged in the Digital Agenda for Europe 2010, in which, for sure, special attention will be given to minors, our current and future digital natives.

Résumé de l’Expérience du travail:

Diplômée en Droit par l’Université « Complutense de Madrid » en 1986, (Faculté de Droit),  et Docteur en Droit « cum laude » à l'unanimité par l'Université « Carlos III de Madrid » en 1992. Entre 1988 jusqu'à 1994 a été comme Collaborateur d'Université à l'Université d'Alcala de Henares, l'Université Carlos III et l'Université Nationale d'Éducation à Distance (UNED), toutes à Madrid. Depuis 1996 elle est Professeur titulaire de Droit Civil dans la Faculté Droit, Département de Droit Civil de l'UNED, et dans d'autres Centres Universitaires européens, comme l'Université Robert Schuman (dans le « Centre de Recherche Privé Fondamental ») et l'Université Marc Bloch, toutes les deux à Strasbourg, (France), jusqu'à 2004, moment où elle verse comme Experte Nationale Détachée dans l'Union Européenne, en travaillant au service de la Commission européenne jusqu'à décembre 2008, où elle s'incorpore à son Université d'origine (Université National d’Education à Distance, ci-après, l’UNED).

Elle a été Directrice de divers Cours (de doctorat, d'extension universitaire…) et elle a pris part de divers Projets de Recherche du Ministère l'Éducation et de la Science: en 1996, dans le Projet de Recherche de Budget Simplifié nº PS95-002, sur « La protection du consommateur et accès au logement » et à partir du 2009 dans le Projet nº DER2009-07708, sur des « Codes de Conduite » de l'Université Complutense, à Madrid.

Elle a pris part comme rapporteur de nombreux forums, Masters, Séminaires, Journées et Congrès Nationaux, Internationaux, comme la Commission International de l'Etat Civil (à Strasbourg, France).
Elle a développée des périodes et des séjours de recherche dans de nombreuses Universités africaines et américaines. Elle a été Professeur invité dans les Universités de l'UCA (El Salvador) et à l'Université du Guatemala.

Elle est spécialiste en Droit comparé non seulement par ses études effectuées à l'Université Internationale de Droit Comparé, à Strasbourg, (en France) en 2002 et 2003, mais aussi par la tâche effectuée dans la Commission Européenne, dans la Direction Générale de Coopération Judiciaire Civile (à Bruxelles), comme Experte Nationale, où elle a travaillé sur deux concrets projets législatives, les régimes matrimoniaux et les successions et des testaments, dans lesquels il faut approfondir aussi dans l’étude du droit extracommunautaire puisque les problèmes des personnes non citoyens européens qui séjournent dans l’Espace européen, des flux migratoires. Cela est la raison pour laquelle, dès son retour à l’UNED en 2008, elle a focalisé sa recherche dans les problèmes et obstacles quotidiens qu’ont les étrangers dehors et à l’intérieur de ses pays d’origine et notamment, des immigrés des pays magrébins parce qu’ils sont les plus nombreux en Espagne et en France.

En effet, elle a intervenue dans divers séminaires internationaux sur la matière de immigration, comme celui qui a été organisé par le « Laboratoire de recherche : famille et immigration » de l’Université Mohamed I (à Oujda, Maroc, 9 et 10 avril 2010), dans le qu’elle a présenté la communication  sur « Le Code famille et la de la réalité a l'application à l'étrangère », où elle a attiré l’attention sur le coté international ; c'est-à-dire, sur le problème de la reconnaissance et exécutions des décisions judiciaires étrangères des droit de famille entre le Maroc et l’Espagne. Finalement, elle a participé dans le Colloque internationale organisé par le Centre des d'Études des mouvements migratoires Maghrébins  de l'Université de Mohammed I (à Oujda, le 11-12 novembre 2010), portant sur le thème Migrations et développement des régions maghrébines et sub-sahariennes. Dans cette occasion, elle a focalisé sa recherche dans « Le droit au regroupement familial en Espagne, fruit de la politique d'immigration européenne ».

Elle est auteur de nombreuses monographies, coauteur des travaux collectifs et articles publiés dans des revues  spécialises, nationaux et étrangers, en ayant pris part du Conseil Consultatif de  certaines (p. ex. « Cahiers Juridiques », Ed. Fontalba, Barcelone). Elle a dirigé divers travaux de recherche et groupes d'experts internationaux dans l'Union Européenne.

Elle a travaillé les langues de travail de l'Union Européenne : anglais et français.



Acceso a semblanza
CV